Procrastination, une amie qui vous veut du bien

Ne pas confondre Paresse et Procrastination

maigrir vite par la procrastination Lprocrastination, c’est l’art de remettre au lendemain ce que l’on a à faire. Cela finit par se faire, parfois en retard, souvent sous pression et à la limite de l’échéance. Le paresseux n’avance pas.

C’est souvent comme ça pour Jérémy. Il doit maigrir, il le sait ! Il doit se ressaisir, organiser sa vie, bouger plus et régler des problèmes récurrents dans son entreprise qui le stressent.

Il dispose de temps, mais il attend toujours la dernière minute. Et c’est alors la course contre la montre, les cafés, la nuit blanche.

Et chaque fois il en ressort stressé, des kilos en plus, fatigué avec de bonnes résolutions pour l’avenir. Et pourtant, la fois d’après, ça recommence…

Jérémy appartient à ce groupe d’individus qui sont passés maîtres dans l’art de la procrastination.

Procrastination et Surcharge pondérale. Procrastinez-vous ?

Je vous propose un petit test pour mieux vous connaître et évaluer votre niveau personnel de procrastination.

Merci encore de votre passage
Je vous invite à découvrir les prises en charge que je propose pour votre santé dans mon site professionnel de Coaching Santé

Au plaisir de vous retrouver

cordialement

jean Philippe

Et si la procrastination était une étape incontournable ! Un mal nécessaire.

Changer ses habitudes, adopter un nouveau comportement demande minimum 6 mois pour l’ancrer, l’adopter durablement. Cela suit des processus bien connus et finalement le stade de la contemplation (ambivalence) induit une attitude de procrastinateur.

Je sais bien ce qu’il faudrait faire mais j’ai toujours une bonne excuse pour repousser !

Au final, cette situation d’attente devient un élément incontournable du processus de changement. Durant ce temps, la liste des avantages au changement grossit, vous aussi parfois, vos croyances s’effritent (mince, les régimes, ça ne marche pas !), votre motivation grandit et le passage à l’acte est éminent.

Je constate qu’il faut parfois un long chemin de croix pour passer à l’action. J’aimerais souvent le raccourcir parce que douloureux et préjudiciable à votre santé mais en vain.

C’est VOTRE prise de conscience et VOTRE motivation qui vous libèrent.

On parle de procrastination constructive, utile ou structurée. Pourquoi pas, consciente et bien organisée, elle devient un acte essentiel dans la planification de l’action.

Pour atteindre ce niveau de l’art encore faut-il être capable, d’identifier les raisons profondes qui vous amènent à agir de la sorte.

  • Manque de confiance en soi,
  • Peur de l’échec et du rejet,
  • Peur de la réussite,
  • Trop perfectionniste,
  • Sentiment de colère refoulé,
  • Frustration,
  • Manque de concentration,
  • Manque d’intérêt, de motivation,
  • Révolte

sont quelques-unes des raisons possibles.

Tant et aussi longtemps que vous n’aurez pas identifié les raisons profondes qui vous amènent à agir ainsi, aucun changement durable ne pourra venir à bout de vos mauvaises habitudes.

Il me semble que quand je souhaite vraiment, je trouve toutes les astuces et immédiatement pour y arriver. Si vous procrastinez trop, posez-vous la question de la motivation. Un délai est parfois salutaire plutôt que de faire semblant de faire !

En effectuant une analyse des personnes qui présentent une forte tendance à la procrastination, les recherches ont permis d’identifier que celles dont la motivation pour une tâche provient de leur curiosité et de leurs intérêts ont peu tendance à procrastiner.

Au contraire, celles qui travaillent uniquement en fonction des résultats, pour obtenir un diplôme ou une perte de poids pour satisfaire le regard de sa moitié ou de déplaire à leurs parents, auront davantage tendance à procrastiner.

Si vous devez maigrir, faîtes le pour VOUS ! sinon la procrastination vous guette !

Des suggestions pour contrer la procrastination paralysante

1- Analyser, prioriser, s’organiser, planifier

Il est essentiel d’analyser le problème. Pourquoi j’ai où je grossis ?

  • Faites la liste des raisons qui vous ont fait grossir. Commencez par lister les principales puis détaillez-les. Votre situation vous paraîtra déjà un peu plus claire.
  • Ordonnez les tâches selon les priorités, sinon vous serez rapidement bloqué.
  • Stratégiquement, je vous invite à débuter par des actions simples (je marche pour aller manger le midi pendant 1 mois et je fais attention à ne pas acheter de friandises pendant les courses ), qui ne dépendent que de vous, peu onéreuses, peu contraignantes.
  • Donnez-vous du temps. Les échéanciers trop serrés et irréalistes sont souvent le point de départ de la procrastination. Il faut prendre le temps d’analyser le temps requis et l’échelonner sur plusieurs périodes. Il faut également se réserver du temps pour les imprévus.
  • Cochez au fur et à mesure les tâches accomplies. Vous aurez alors le sentiment d’avoir le contrôle sur votre temps et vous aurez la satisfaction d’avoir réalisé vos objectifs.

2- La confiance en soi

On repousse des tâches car on a peur de ne pas les réussir, d’être encore celle où celui qui rate ! Il est sûr que si on ne fait rien, on ne peut pas échouer mais si on prend le problème dans l’autre sens… On ne peut pas non plus réussir !

Revenons sur les échecs antérieurs : Aviez-vous vraiment fait tout ce qu’il faut, l’analyse et solution étaient-elles pertinentes ?

Vous verrez, finalement des échecs nécessaires à la progression donc rien de NÉGATIF, des étapes vers la réussite.

Si l’analyse de la situation est sincère, le seul risque que vous prenez, est de réussir !

A vous de voir, qu’elle est la situation qui vous avantage le plus !

  • Récompensez-vous et passez à la tache suivante
  • Utilisez les renforcements positifs comme moyen de motivation mais attention, le renforcement accompagne la tâche accomplie uniquement.
  • Changez votre manière de penser. Adoptez une attitude positive et Faites la sourde oreille à votre négativisme. Reformulez votre discours du genre : « C’est impossible, je n’y arriverai pas. » par « Bon, comment puis-je m’y prendre ? ».

Il faut arriver à trouver l’aspect positif des choses.

3- Avancer au lieu de peaufiner

Le perfectionnisme peut paraître noble mais ne risquez pas de perdre un temps précieux, et surtout de vous démotiver en stagnant. Pour cela

  • Décomposez la perte de poids en petits OBJECTIFS à partir de la liste des raisons qui vous poussent à grossir
  • Validez chaque étape : Cochez et Récompense
  • Avancez, la perfection n’est pas de ce monde !
  • Apprenez à voir les erreurs comme des occasions d’apprentissage. Ainsi au lieu de ne pas terminer un travail parce qu’il ne vous paraît pas exceptionnel, il vaut mieux vous en tenir à ce qui est exigé, ce qui vous permettra de le compléter dans le délai nécessaire.
  • Soyez flexible : Vous pouvez être dans l’obligation d’interrompre certaines activités prévues pour l’atteinte de votre but à cause de circonstances incontrôlables comme la maladie par exemple. Surtout ne l’envisagez pas comme un échec, ceci prouve que vous pouvez vous ajuster

4- Ne pas se laisser distraire et se méfier des saboteurs

C’est un conseil simple et pourtant il est essentiel ! Imposez à votre entourage, des actions qui vous concernent. Vous aussi vous le valez bien :-)

Exemple : Je vous laisse une heure à la garderie pour aller marcher avec ma copine !

Évitez les personnes de mauvais conseils ou qui doutent de vous comme la bonne copine, que vos échecs valorisent.

5- Êtes-vous certain de ce que vous voulez vraiment ?

Remettez au lendemain tout ce qui n’est pas vraiment IMPORTANT pour VOUS.

Lorsque vous aurez remis à demain tout ce qui n’est pas vraiment important pour VOUS, VOUS aurez alors libéré suffisamment de temps pour faire ce qui compte vraiment. Ce qui vous rend heureux est Important.

En suivant à la lettre ces conseils vous aurez de bonnes bases qui vous engageront vers de nouveaux changements et un comportement nouveau. Vous laisserez derrière vous la procrastination et ses effets néfastes sur votre efficacité et vos résultats.

Cet article sur « la procrastination » vous a plu ? Partagez-le , Offrez-le !

Merci de partager cet article sur Twitter, sur Facebook ou sur Google+ en cliquant sur un ou plusieurs des boutons ci-dessous. Si vous l’avez trouvé sympa, bien sûr ! Merci d’avance :

Pour ne rien manquer !

Cet article a 1 commentaire

Laisser un commentaire

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Fermer le menu