Diabétique : 5 conseils pertinents et sans danger pour tous !

diabétique insulineDes études épidémiologiques montrent que les personnes en bonne santé qui consomment le plus de céréales raffinées, de pommes de terre, de produits sucrés et le moins de fibres ont par la suite un risque plus élevé que les autres de devenir diabétique de type 2.

Plus de 50 % de risques dans l’étude des infirmières de 1986

Conseil N°1 : Diabétique devenez Diabétologue !

Comprendre votre diabète : Être diabétique demande une forte implication dans la compréhension de sa maladie. Le diabète est une affaire trop sérieuse pour être laissée aux seuls médecins. Cela nécessite une attention 24h sur 24h au début de la maladie, le temps de comprendre comment réagit votre organisme. La glycémie est sensible à de nombreuses variations (alimentation, effort, chaleur, hydratation, respiration, traitement)

Je vous incite à vous munir d’un lecteur de glycémie pour comparer avant et après les changements.

Les sources de vos lectures doivent être variées pour dénicher le conseil pertinent et traquer le conflit d’intérêt. Devenez votre propre diabétologue !

Conseil N°2 : La stratégie du petit-déjeuner chez le diabétique

Je parle de stratégie parce que cela nécessite une organisation, de la méthode et une réflexion.

Avant de mettre en pratique ce conseil, réaliser un dextro (contrôle de votre glycémie) plusieurs matins de suite, une heure après votre petit déjeuner pour obtenir une valeur moyenne de la glycémie postprandiale (après repas pour les novices ? )

Appliquer les 4 conseils de mon article sur le petit-déjeuner avec une attention particulière pour le 1er d’entre euxet en priorité le sujet diabétique.

Conseil N°3 : La stratégie de remobilisation du sujet diabétique

Je vous propose 2 exercices pour remettre en route le corps  et augmenter la sensibilité de vos tissus à l’insuline. Même un peu c’est déjà beaucoup

  • La marche de 20 min après le repas. L’activité aérobie augmente la sensibilité à l’insuline de 20 %. Pour les non-initiés, cela correspond à une allure de marche qui permet de parler normalement. L’activité est dite aérobie quand votre organisme exécute l’effort avec l’oxygène ambiant sans produire de déchets ce qui correspond à une respiration normale permettant de s’exprimer avec une voix fluide. Lorsque que la voix devient saccadée, on s’approche de la frontière aérobie anaérobie. Nous parlerons dans un autre chapitre des outils comme le cardio-fréquencemètre.
  • Faire des pompes fait baisser le taux de sucre. Quand des exercices de musculation sont ajoutés à ce travail aérobie, la sensibilité à l’insuline progresse encore ! Faire des choses simples, peu onéreuses, durables comme des pompes, abdominaux, tractions.
  • Mesures de précaution chez le sujet diabétique
  • Un dextro avant effort
  • Adapter la dose d’insuline en prévision de l’exercice. Parlez-en avec votre médecin sinon on en cause dans les commentaires ci-dessous.
  • Du sucre avec vous
  • Votre téléphone mobile
  • Débuter dans un espace public et si possible avec un ou une complice
  • Parlez-en avec votre médecin et votre cardiologue selon vos antécédents cardio-vasculaires
  • Révisez impérativement ces notions de physiologie pour la gestion de l’insuline mais pour mémoire

Règles simples pour le Diabétique-Insulino-Dépendant
1 – L’exercice à lui seul ne peut remplacer l’insuline. Pas d’insuline, pas d’exercice !

2 – L’exercice régulier permet de faire moins d’insulines pour un même résultat

3 – C’est surtout après l’exercice, et non pendant, que l’on risque plus l’hypoglycémie. En conséquence, diminuer la dose d’insuline le soir d’un effort important.

Conseil N°4 : Réduire les aliments riches en amidon de votre alimentation : Sucres, céréales et féculents

Ces aliments ont en général une charge glycémique élevée, c’est-à-dire qu’ils libèrent une quantité importante de glucose (sucre pur) dans le sang dans un laps de temps court.

Cela vous permettra de normaliser votre niveau d’insuline dans votre sang. Par ailleurs, rappelons que cette hormone stimule la production d’IGF-1, qui stimule à son tour la croissance des cellules cancéreuses. C’est cool, on réduit son diabète et on diminue son risque de cancer !

Chez tout le monde mais encore plus chez le diabétique, l’élimination des aliments à index glycémiques élevés est particulièrement importante car ce sont eux qui stimulent le plus votre insuline.

Ils contiennent fréquemment du sel caché et la répétition sur la journée fait le lit de l’hypertension artérielle qui vous guette !

Le gluten répété fragilise vos intestins et votre immunité n’a pas besoin de cela. Une partie de ces produits transformés contient des graisses cachées. En les réduisant, la maîtrise d’un poids de forme est simplifiée.

Les produits laitiers stimulant l’insuline, réduire les laitages en privilégiant les vrais fromages. Si vous avez des ballonnements, des flatulences, je vous invite à privilégier les fromages à pâte dure dont le lactose a été fermenté.

On remplace par

  • Des légumes divers et variés, riches en couleur
  • Des fruits, des fruits coques (non salés non grillés)
  • Des viandes, poissons, œufs, crustacés
  • Boire thé, café, tisane, eau et un peu de bon vin rouge riche en polyphénol

Au total, cela conduit à réduire un peu vos apports alimentaires ce qui vous aidera à maigrir si besoin et selon cette étude de l’Université de Newcastle, la réduction alimentaire sans amidon pendant 8 semaines a permis à 2/3 des diabétiques âgés en moyenne de 50 ans de retrouver une glycémie normale avec un pancréas aux fonctions restaurées et persistantes 3 mois après la fin de la restriction alimentaire.

C’est donc probablement la voix à suivre sans être à des niveaux de restriction aussi drastique !

Conseils N°5 : Les épices et plantes dans votre cuisine

Je vous propose de recevoir par mail, l’ensemble de mes conseils et mes prescriptions de compléments pour freiner votre diabète. C’est trop long (fichier pdf de 25 pages) donc ne vous tromper pas dans le mail.

 

maigrir vite diabete
maigrir diabete diabète

Je veux maitrîser ma glycémie

Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.

Je peux personnaliser mes conseils si vous posez des questions. Au plaisir de vous lire

Cet article sur les « 5 conseils pour éviter de devenir diabétique » vous a plu ? Partagez-le , Offrez-le ! 

Merci de partager cet article sur Twitter, sur Facebook ou sur Google+ en cliquant sur un ou plusieurs des boutons ci-dessous. Si vous l’avez trouvé sympa, bien sûr ! Merci d’avance :

PS : liste des compléments alimentaires à venir

Pour ne rien manquer !

Cet article a 5 commentaires

  1. Merci, que pensez-vous des feuilles de l’olivier, on dit que c’est très utiles aussi?

  2. Bonjour

    En Europe, les herboristes recommandent la feuille d’olivier pour améliorer la circulation sanguine, ainsi que pour prévenir et traiter l’hypertension et l’artériosclérose. Par le passé, on lui a prêter des propriétés »désinfectantes » mais Les chercheurs s’intéressent aussi aux propriétés hypoglycémiantes et antioxydantes de l’extrait de feuille d’olivier et de l’oleuropéine. On ne dispose pour le moment que d’essais in vitro ou sur des animaux sans conclusions probantes chez homme.

    Pour maigrir, nous aimons tous croire au coup de pouce « facilitateur » ! le vrai miracle, c’est vous quand vous vous réveillez ! Il faut parfois un long chemin de croix et de désillusion pour ouvrir les yeux et affronter sa réalité.
    Gardez vos sous, récompensez-vous à chaque progrès.

    Bon continuation pour votre blog
    jean philippe

  3. Mon oncle souffre d’diabétique pour le temps long. En fait, il est très douloureux.
    merci pour ces grands conseils. Je vais lui dire ce conseils.

Laisser un commentaire

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Fermer le menu