Biere : 11 raisons d’en boire avec modération cet été

Biere : Séparons le Bon Grain de L’Ivraie

boire de la biere ne fait pas maigrir viteL’été arrive enfin ! Pas encore ici, vu la grisaille que je perçois de ma fenêtre, mais les occasions de boire une bonne biere fraîche arrivent.

Après lecture de nombreux articles et ouvrages sur la biere, je vous propose d’en découvrir les bienfaits et de rectifier certaines croyances.

Attention à certains amalgames volontaires (marketing) ou pas !

Il faut différentier les propriétés propres à la biere et celle liées à l’alcool.

À noter que de nombreuses propriétés reconnues en phytothérapie concerne le houblon et qu’il est trop facile d’en conclure que les toutes les propriétés du houblon se retrouvent systématiquement dans la biere.

Le houblon subit des transformations pour produire de la bière. Le brassage, la fermentation, le chauffage sont susceptibles d’accroître ou de réduire les propriétés suivantes bien connues des herboristes.

Les bienfaits du houblon

  • Vermifuge : Bien connu pour se débarrasser des  verres
  • Fébrifuge : Pour faire baisser la température
  • Sédatif : Calme irritabilité
  • Régulateur du système pileux

De mon bureau, je regarde la terrasse du bar et vu le nombre de chauves qui sirotent une chopine de biere en hurlant, je m’autorise avec sourire un doute sur ces vertus . Probablement des effets dose ☺

Plus sérieusement, on note différentes actions

La Biere et son action sur les reins : VRAI ou FAUX ?

La bière facilite l’excrétion des dépôts de calcium au niveau des reins et par son effet diurétique en facilite l’élimination, ce qui réduit le risque de calculs rénaux calciques  mais…

Attention, l’apport de purine en quantité (viande rouge, vin, biere) entraîne une augmentation de la production d’acide urique et son élimination peut être freinée par l’élimination du calcium. Un contexte favorable à l’apparition de la goutte comme avec tous les alcools !

Certaines bières donnent la sensation de désaltérer mais on évite de s’hydrater avec ☺

Biere et fonction digestive : VRAI ou FAUX ?

Je vous ai cité ci-dessus, les vertus digestives du houblon. La bière stimule la vidange de l’estomac et apaise des troubles comme la dyspepsie ou les brûlures.

La bière contient aussi beaucoup de fibres solubles bonnes pour le transit Mais comme les fruits et légumes. En prime sans alcool !

Les effets cardio protecteurs de la Biere : VRAI ou FAUX ?

La protection cardio-vasculaire est imputable à la présence d’alcool et non à la bière. Selon cette étude, amélioration de la circulation  coronaire, hausse du bon cholestérol et baisse du LDL.

Un effet cardioprotecteur intéressant même chez les sujets diabétiques mais attention à la glycémie !

La Biere serait bonne pour vos os :VRAI ou FAUX ?

La consommation de bière peut être utile en prévention de l’ostéoporose. Ce bienfait serait attribuable à la présence de silicium utile au métabolisme de l’os.

Un demi-litre de bière renferme jusqu’à 8 mg de silicium, soit un tiers de l’apport journalier recommandé avec une assimilation meilleure que certains aliments comme la banane par exemple. Mais attention, on retrouve de plus fortes teneurs en silicium dans les bières d’orge maltée.

Des études montrent que l’humulone, un composé issu du houblon, et l’éthanol jouaient un rôle dans la lutte contre la réduction de la densité osseuse.

Pour votre ostéoporose, je vous invite à privilégier la tisane de houblon. Il serait dommage de chuter après 3 bières et de se fracturer le col du femur☺

La Biere soigne votre humeur : VRAI ou FAUX ?

L’Humulone est une substance qui provient de la dégradation de la lupuline, le principe actif du houblon. C’est au cours de la fabrication de la bière, lorsque le houblon est ajouté et bouilli, que l’humulone est produite avec la lupulone.

Elles stabilisent la bière, lui procurent son amertume et stabilisent la mousse.

Ces composés amers facilitent par ailleurs la digestion et participent avec l’huile essentielle présente dans les cônes au pouvoir sédatif du houblon.

Attention à la dose entre réguler l’humeur et l’ivresse, c’est une affaire de quantité ☺

La biere favorise la lactation : VRAI ou FAUX ?

L’absorption d’alcool entraîne certes une augmentation du taux de prolactine (l’hormone responsable de la fabrication du lait), mais elle diminue considérablement le taux d’ocytocine (l’hormone qui déclenche le réflexe d’éjection, et donc la sortie du lait hors du sein).

Les mères auront la sensation d’avoir les seins «pleins », mais auront du mal à extraire le lait. De plus sa qualité est moins bonne.

Dans tous les cas, une consommation régulière d’alcool est néfaste pour le bébé (idem pour le tabac !)

Le houblon et le lupulone se comportent comme un phytoœstrogène. Les grands buveurs de bière subissent parfois cet effet féminisant avec l’apparition d’une gynécomastie (augmentation du volume de la glande mammaire) et baisse de la libido.

La Biere et les Cancers ?

L’usage du houblon chez les personnes atteintes d’un cancer hormonodépendant (cancer du col de l’utérus, cancer du sein, etc.) n’est pas recommandé en raison de la présence d’oestrogènes (phyto-oestrogène)

Petite remarque que je me permets parce que je pense qu’un de mes lecteurs va m’interpeller. La Biere serait elle bonne pour le cancer de la prostate puisque la chimio thérapie consiste à administrer des œstrogènes dans ce cancer ?

Je n’ai pas la réponse mais jolie piste de marketing pour les brasseurs.

La biere qui sauve des hommes 

La bière ne fait pas grossir : VRAI ou FAUX ?

Il serait injuste de présenter la situation de cette manière. La bière ne contient pas plus de calories qu’un soda alors pourquoi l’accuser ! C’est une question de goût !

La prise de poids s’explique par une vision plus globale de l’obésité. Il faut comparer la somme de ce que vous avalez et de ce que vous dépensez !

J’ai même trouvé une étude pour démontrer que les fameux abdos « Cronenbourg » n’étaient pas liés à la bière.

La bière c’est bon pour l’effort ou la récupération ! VRAI ou FAUX ?

Encore une croyance ! On attribue ces vertus à la bière parce que la levure de bière est un excellent complément alimentaire pour l’effort et la récupération.

Il y a son effet diurétique intéressant que je conseille à mes rugbymen après le match. Une bière pour amorcer la diurèse et ensuite de l’eau pour éliminer. En général, ils oublient l’eau ☺

Même chose pour les ongles et les cheveux.

La bière sans alcool ne contient pas d’alcool ! VRAI ou FAUX ?

Désolé c’est faux, elle en contient moins. Une bière peut être appelée « sans alcool » dès lors qu’elle contient moins de 1,2 degré d’alcool.

Les bières sans alcool sont obtenues à partir de bières normales dont on a filtré l’alcool. Mais il en reste toujours un peu !

Parlons un peu de la levure de bière

La levure de bière est l’une des plus importantes sources naturelles de thiamine (vitamine B1). C’est aussi une excellente source de vitamines B2 (riboflavine) et B3 (niacine). Elle contient aussi de la vitamine B5 (acide pantothénique), de la B6 (pyridoxine) et de la B8 ainsi que des protéines d’excellente qualité. Les vitamines B sont essentielles pour le muscle et l’effort.

Enfin, elle renferme des polysaccharides, particulièrement des glycanes et des mannanes, des substances qui peuvent avoir un effet intéressant sur le système immunitaire.

Certaines levures de bière sont élevées dans un milieu particulièrement riche en un minéral spécifique afin de produire un supplément alimentaire enrichi en ce minéral. On trouve, par exemple, des levures enrichies en chrome, en sélénium, en silice ou en magnésium.

Attention, vous trouverez des différences de coût selon que les levures sont actives ou inactives.

Inactive : Il s’agit en fait de résidus provenant de l’industrie brassicole (brassage de la bière) qui sont récupérés pour en faire un dérivé. Cette substance renferme les vitamines, les minéraux, les acides aminés et les polysaccharides de la levure active, mais n’a pas son activité probiotique.

Active : Spécialement élevée à des fins thérapeutiques, puis séchée lentement à des températures qui n’excèdent pas 40 °C pour conserver les probiotiques.

Cet article sur la biere vous a plu ? Partagez-le, Offrez-le, Suivez le Coach !

Merci de partager cet article sur Twitter, sur Facebook ou sur Google+ en cliquant sur un ou plusieurs des boutons ci-dessous. Si vous l’avez trouvé sympa, bien sûr ! Merci d’avance.

Pour ne rien manquer !

Laisser un commentaire

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Fermer le menu